Une chirurgie mammaire futuriste !

La nouvelle génération d’implant mammaire comprend une puce RFID

Un grand nombre de femmes décident de recourir à la chirurgie mammaire pour corriger une hypotrophie mammaire, un affaissement des seins suite à l’avancement de l’âge, ou autres causes aussi bien congénitales que dues à des expériences de la vie comme la grossesse, l’allaitement… Ces dernières se sentent alors insatisfaites de leurs seins et se retournent vers la chirurgie pour retrouver une poitrine féminine et bien galbée. Certaines préfèrent une augmentation mammaire modérée par injection de graisse autologue, d’autre adoptent plutôt l’option des prothèses mammaires.

Cependant le remodelage des seins par pose d’implants, est une décision qui doit être prise de manière responsable et bien réfléchie. Il est vrai que de nous jours la chirurgie esthétique nous fait part de résultats plus sûrs et plus fiable grâce à l’évolution des techniques utilisées et de la haute qualité des implants en silicone de nouvelle génération, seulement le suivi après l’intervention est une étape très importante pour éviter tout risque éventuel. Ces dernières années les chirurgiens esthétiques recourent à des dispositifs médicaux fabriqués avec des matériaux qui garantissent la durabilité même presque toute la vie, mais une échographie ou une mammographie annuelle est toujours recommandée.

Le recours à la technologie pour sécuriser vos implants en silicone.

Il est vrai que le recours aux prothèses mammaires est plus sûr de nos jours et que le risque d’une contracture capsulaire ou une rupture de l’implant est plus minime, mais comme le disaient nos grands-parents, « Vaut mieux prévenir que guérir ».

C’est dans cette perspective qu’on a pu vu naitre dernièrement une nouvelle technologie qui a va révolutionner le monde de la chirurgie esthétique. Cette invention consiste à mettre sur le marché des prothèses mammaires équipées de micro puces afin d’assurer aux patientes un suivi plus efficaces et leurs éviter plusieurs risques comme la rupture de leurs implants ou l’apparition d’une coque sur la prothèse.

La grande grâce de ces implants est qu’ils viennent avec une puce radio qui permet de connaître au chirurgien de connaître le numéro de série, d’identifier avec la marque « nom », la taille, etc. Bientôt plus de données seront  ajoutés comme la température, ce qui permet aux médecins de voir s’il y a une inflammation ou une infection locale, ainsi que la pression. Si je perds des moyens de pression c’est que l’implant est percé et doit être remplacé par un nouveau.

Cette nouvelle invention sera prochainement sur le marché européen, celui de l’Amérique du Sud, de l’Asie et du Moyen-Orient.

 

 

Rappel immédiat

×