Implant mammaire : Renseignez-vous !

Tout ce que votre chirurgien esthétique souhaite que vous sachiez avant la pose d’implants mammaires

Vous aimerez bien avoir une poitrine bien galbée et vous envisagez la pose d’implants mammaires. On tient à vous communiquer toutes les informations requises pour bien vous préparer.

En effet comme tout acte chirurgical, l’augmentation mammaire par pose de prothèses est une intervention qui demande une anesthésie. C’est pour cette raison que vous devez informer votre chirurgien et médecin anesthésiste sur tous vos antécédents médicaux  afin d’éviter tout accident lors de l’opération.

Par ailleurs, la décision reste importante, non seulement concernant les risques chirurgicaux mais aussi le choix de vos implants, vu que cette intervention est durable et qu’i existe différentes formes et tailles. C’est dans cette perspective que nous avons discuté avec un chirurgien plasticien en Tunisie afin qu’il nous éclaire sur le sujet.

Si une patiente décide de subir une augmentation mammaire par pose d’implants qu’est-ce qu’elle doit savoir et quelle sont les points qu’elle doit prendre en considération ?

Avant toute chose la patiente doit faire un bilan complet avant l’intervention afin que l’équipe opératoire soit avertie sur les risques qu’elle peut courir et si elle est apte à subir un acte chirurgical sous anesthésie.

Dans un deuxième temps et lors de la première consultation elle est invitée à faire part à son chirurgien de ses envies de la taille de poitrine qu’elle souhaite avoir. Ce dernier est amené à son tour de lui expliquer en détails le déroulement de l’intervention et ses limites.

Le choix des prothèses mammaires : Comment choisir les bonnes ?

Il est important dans un premier temps de s’assurer que les implants mammaires utilisés répondent parfaitement aux normes en vigueur et sont approuvées par le FDA. En général de nos jours les chirurgiens plasticiens en Tunisie utilisent des implants mammaires de nouvelle génération qui sont en gel de silicone et répondent parfaitement aux normes européennes. De même et après la pose de ces dispositifs médicaux, il est primordial de suivre à la lettres les conseils postopératoires du chirurgien afin que le résultat réponde au résultat attendu. De même si la pose  date de 10 années ou plus un contrôle par IRM afin d’éviter toute fuite ou usure des prothèses en s’assurant qu’ils sont encore à leur place.

Rappel immédiat

×